Une maison de débauche démantelée à la Médina …

Une maison de débauche démantelée à la Médina …

Une bagarre rangée entre jeunes a éclaté à la rue 33 de la Médina, la police alertée , s’est dépêchée sur les lieux où elle a procédé à l’arrestation de 6 personnes. Après avoir effectué une fouille minutieuse d domicile où se trouvaient les mis en cause, les flics ont retrouvé des joints de chanvre indien, des bouteilles d’alcool vides et 3 couteaux.
Poursuivis pour violences et voies de fait réciproques, vagabondage, détention de chanvre indien et d’arme blanche, les présumés malfaiteurs seront déférés au parquet dans les prochains jours.
Les éléments du commissaire El Hadj Ali Sow de la Médina ont été avisés, par appel téléphonique, d’une bagarre à la rue 33 de la Médina. Sur place, ils ont interpellé Ibrahima Diouf, Mamadou Saliou Ba, Oumar Sonko, Saliou Sène,Ousmane Sarr et MohamedNdiaye. L’enquête a permis de savoir que les jeunes du quartier apportaient de la drogue dans la maison où a éclaté la bagarre, en collaboration avec des malfrats et des prostituées. A la suite d’une fouille minutieuse effectuée dans le domicile, des joints de chanvre indien, des bouteilles d’alcool vides et 3 couteaux ont été découverts.
Auditionnés, les mis en cause ont nié les faits qui leur sont reprochés. Ils estiment qu’ils sont juste témoins de la bagarre entre deux individus qui fréquentent le domicile. C’est ainsi qu’ils sont intervenus pour séparer les belligérants. Ousmane Sarr réfute les accusations dont il fait l’objet et déclare qu’il s’était rendu sur les lieux dans le but de secourir une personne en danger. Entendu à son tour, Ibrahima Diouf toute participation à la bataille rangée. Saliou Sène est le seul qui a reconnu qu’il fréquente la maison. Il indique que le jour des faits, il est venu rendre visite à sa copine Coumba. «Après avoir fait ma prière, je me suis étendu sur le lit pour faire ma sieste. Ce sont les policiers qui m’ont réveillé», dit-il.
Malgré leurs dénégations, ils feront face au maître des poursuites pour les faits de violences et voies de fait réciproques, vagabondage, détention de chanvre indien et d’arme blanche.

0 0 vote
Article Rating
CATEGORIES
TAGS
Share This
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x