Tacticsn

Nayrafet: Par devoir … / Billet du Dr Massamba Gueye

« Il est des jours où on en arrive à regretter d’avoir fait du bien, d’avoir aidé ou accompagné certaines personnes.
Il est de ces jours où on en arrive à ne plus désirer aider, soulager, soutenir quiconque parce qu’on a reçu tellement d’ingratitude de la part de gens qui devaient être les premières personnes à nous protéger, à dire du bien de nous parce que c’est tout ce, qu’honnêtement, ils.elles savent de nous.
Il est des jours où on a juste envie d’être égoïste et de ne plus rien faire de bien pour personne parce qu’on a reçu tellement d’indécence de la part de ceux.elles en qui on avait investi un si grand capital confiance.
Il est des jours où on en arrive à regretter presque d’être honnête, à regretter de ne pas profiter du « système », à regretter de ne pas voler, à regretter de ne pas avoir triché car on se voit accuser de manière fantaisiste et calomnieuse de toutes les magouilles supposées.
Mais « Ku nekk sa jikko jig na la ! » (Chaque personne réussit à vivre par son caractère!) disait ma grand-mère.
C’est pourquoi, c’est pendant ces jours qu’il faut encore aider, soutenir, accompagner les gens sans rien attendre en retour.
Même si continuer à agir bien est souvent difficile devant la déloyauté, ne laissons ni les ingratitudes, ni les hypocrisies des insatisfaits de leur vie nous aigrir. Ne changeons jamais de bien en mal. «Une bonne enclume ne craint pas le marteau» ! Restons nous-mêmes ! »
J’ai dit …
Bon vendredi !
Dr Massamba LBA GUEYE

Exit mobile version