Drogba, Yaya, Kopa, Aurier, Kalou…Les Éléphants pleurent la mort de leur Président !

Drogba, Yaya, Kopa, Aurier, Kalou…Les Éléphants pleurent la mort de leur Président !

Sidy Diallo, ancien patron du football ivoirien, est décédé ce samedi 21 novembre 2020 à l’âge de 61 ans. Didier Drogba, Yaya Touré, Kopa Barry, Bony Wilfried, Kalou Bonaventure, Patrice Beaumelle, Serey Die et Serge Aurier pleurent la mort de leur président.
Le monde du football ivoirien est endeuillé, le président de la faîtière du ballon rond ivoirien, Augustin Sidy Diallo a tiré sa révérence ce samedi 21 novembre 2020. Testé positif au Covid 19 dernièrement, il n’a pas pu survivre. Après sa mort ses anciens poulains lui ont rendu des hommages émouvants sur les réseaux sociaux… Voici les messages d’hommage des anciens capitaines des Éléphants Drogba Didier et Yaya Touré sans oublier ceux de Wilfried Bony, Kopa Barry, Kalou Bonaventure, le sélectionneur Patrice Beaumelle, Serey Dié et Serge Aurier…

Didier Drogba : « La famille du football Ivoirien, Africain et mondial vient de perdre un de ses fils. Merci pour tout Président, très peu comprendrons, mais Reposes en Paix. Mes condoléances les plus sincères à la famille. »
Yaya Touré : « Je viens d’apprendre la disparition brusque de notre président de la Fédération ivoirienne de football. Nous sommes meurtris par cette triste nouvelle qui choque l’ensemble du monde du football en Côte d’Ivoire. Nous avons gagné des batailles ensemble. Malheureusement, Dieu en a voulu autrement. Paix à son âme. »
Bonaventure Kalou : « Nous passons notre temps à nous détester, à conspirer les uns contre les autres. Qu’est-ce que la vie finalement ? Un gros mirage jusqu’à ce qu’arrive notre heure. Reposes en paix Président Sidy, au-delà de nos divergences il y a toujours eu du respect de la bienveillance et de la sympathie dans nos relations. Merci pour tout mon type que Dieu t’accueille dans son saint paradis.»
Copa Barry : « La dernière fois que nous nous sommes vus, j’étais chez toi pour te saluer. Je t’ai remis un petit présent. Très ému et aux bords des larmes, tu m’as dit : ce n’est pas la valeur qui compte, mais la considération. Aujourd’hui président, c’est toi qui me fais couler les larmes. Tu étais quelqu’un de généreux et toujours présent pour les autres. Lorsque nous étions à la Can 2015, un soir, le président nous a convoqués Kolo et moi. Quand on est arrivé, il nous a dit ceci : Vous êtes tous les deux les plus anciens et c’est probablement votre dernière CAN. Aujourd’hui, Yaya est votre capitaine. Je vous prie d’accompagner Yaya dans sa tâche et d’encadrer les jeunes de l’équipe afin qu’on puisse ramener la coupe à la maison. Président Sidy, tu auras ramené la coupe à la maison et jusqu’à ta dernière demeure. En ce jour de recueillement, nous prions pour le repos de ton âme. Yako à tous les ex coéquipiers qui l’ont connu, yako à tous tes collaborateurs, yako à toute la Côte d’Ivoire. J’ai une profonde pensée pour sa famille. Hier, tu étais comme nous, aujourd’hui, tu rejoins Tioté, demain nous serons comme vous. Ainsi va la vie. »

Wilfried Bony : « Aujourd’hui, est un jour triste pour le football ivoirien et Africain. Je l’appelais papa, j’étais son fils, il m’appelait affectueusement le Buffle. Oui, je pleure un Père qui m’a accepté jusqu’à même dans sa famille Biologique me présentant à ses Frères, ses Fils. Oui, je pleure un Père, un père qui a été présent dans les étapes les plus importantes de ma vie aussi bien sportives que familiales comme lors du rappel à Dieu de mon Feu Père Amedee Shemiz Bony… »Presi,Presi,Presi » comme on t’appelait affectueusement dans notre Jargon, tu vas nous manquer…Ma famille et moi présentons nos condoléances les plus attristées à sa Famille. Merci pour tout, merci d’avoir existé et qu’Allah t’accueille dans son paradis.»
Patrice Beaumelle : « Cher Président Sidy, je n’ai pas de mot pour exprimer toute ma peine et ma tristesse. Je vous parlais, il y a encore quelques jours!!!! Ensemble nous avons réalisé de grandes choses pour le football ivoirien. Nous avons soulevé ensemble le trophée continental tant convoité en 2015 avec Hervé Renard, vous m’avez accordé toute votre confiance en me faisant revenir et signer comme sélectionneur des Éléphants. Nous avons toujours eu une relation privilégiée. Je n’arrive pas à y croire. Mes premières pensées et mes premières prières vont vers votre famille si unie, votre épouse, vos enfants, vos amis, vos frères ainsi qu’à toute la famille du football ivoirien, africain et mondial pour lequel vous avez œuvré une grande partie de votre vie. C’est trop tôt, c’est injuste… Je n’ai pas les mots… Reposez en paix Président Sidy, vous allez me manquer. À jamais unis. »
Serey Dié : « Hum président, tu m’avais pourtant dit que tu allais mieux. Repose en paix. »
Serge Aurier : « Prends soin de tes Gars, vous êtes mes enfants je vous aime tous, je veux le meilleur pour cette équipe ! Je crois en vous ! Même malade, tu voulais toujours êtes avec nous, je n’ai pas les mots ni grand-chose à dire à part merci pour tout ! Repose en paix président. Qu’Allah accepte nos prières et t’accueille dans son royaume. »

0 0 vote
Article Rating
CATEGORIES
TAGS
Share This
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x