Tacticsn

Centres de redressement: Le fils du milliardaire Baba Diao patron d’ITOC déféré

Suite et non fin de ce scandale sur les centres dits de redressement du marabout Serigne Modou Kara. Parmi les 43 individus qui ont été interpellés pour maltraitance, séquestration de personnes, vols de scooters et trafic de stupéfiants, le quotidien Les Échos a mis le curseur sur l’un d’eux. Pépé Diao, fils du milliardaire Baba Diao Itoc, fait partie des prévenus. C’est lui qui a prêté la maison de l’horreur, située à Ouakam, où 19 personnes étaient séquestrées et torturées. Convoqué par les gendarmes qui ont appris qu’il était le propriétaire des lieux, Pépé Diao n’a pas daigné déférer à la convocation. Les hommes en bleu ont alors décidé d’aller le cueillir chez lui.
Face aux enquêteurs, il a réfuté être mêlé à cette affaire. Son seul tort, selon lui, c’est d’avoir prêté la maison à son ami « commandant » sans savoir ce qui s’y passait. La maréchaussée est convaincue du contraire, à en croire le journal. D’où son déferrement, depuis lundi dernier, devant le procureur de la République en compagnie des autres geôliers.

Exit mobile version